PRÉSENTATION ÉDITEUR :

Anime Digital Network

Logo actuel d’ADN

ADN ? C’est qui, c’est quoi, ça vient d’où ?

ADN, version courte pour Anime Digital Network (mais vous l’aviez deviné, c’est dans le titre), est un éditeur français d’animés japonais, spécialisé dans la diffusion en simulcast. Arrivée en octobre 2013 (lancement le 16 octobre) sur le marché français, cette plateforme est issue de la fusion des services vidéos de KAZE (KZ Play) et KANA HOME VIDEO (Genzai), et est principalement gérée par KAZE. À chaque nouvelle saison (hiver en janvier, printemps en avril, été en juillet et automne en octobre), l’éditeur se concentre sur l’ajout de nouvelles séries diffusées en simulcast, à hauteur d’une dizaine par saison, en moyenne. Mais avant de nous intéresser davantage aux offres ainsi qu’au catalogue d’ADN, parlons un peu des sociétés impliquées dans sa création.

KAZE et KANA sont deux sociétés éditrices à la fois dans le milieu du manga (papier) et de l’animé (vidéo). Toutes deux crées dans les années 90 (94 pour Kaze et 96 pour Kana), les premiers se sont majoritairement lancés avec l’animation, là où les seconds ont mis l’accent sur le manga. Et pour cause : Kaze ne se lancera dans l’univers du manga qu’en 2007, suite au rachat de Daipen et de son label « Asuka », là où Kana ne créera son label Kana Home Video qu’en 2006, soit dix ans après sa création.. Ce sera d’ailleurs Kaze qui se diversifiera le premier, en lançant en 2009 une chaîne de télévision spécialisée (KZ TV) ainsi qu’un service de vidéo à la demande : KZ Play, son premier site de simulcast. Il est à noter que ce lancement en juillet fait suite au lancement de la plateforme WAKANIM en février de la même année. Kana arrivera également sur le marché du simulcast / streaming, mais seulement en 2012, via la plateforme Genzai, avant de fusionner quelques mois plus tard avec KZ Play, pour fonder ADN.

Le simulcast, c’est quoi ?

Pour ceux du fond qui ne suivent pas, le simulcast est une pratique qui consiste à diffuser une série en quasi-simultané par rapport au pays d’origine. Bien que ce ne fut pas toujours le cas sur ADN, depuis janvier 2017, tous les titres sont diffusés systématiquement 1 h après leur diffusion au Japon, au même titre que chez ses concurrents. Il s’agit évidemment d’un argument « ultime » pour contrer les fansubs et autres initiatives illégales, qui ne peuvent atteindre ce niveau de rapidité, et cela répond au besoin de consommation de notre société actuelle, mais ce n’est pas le sujet.

Diffuser en streaming (= -cast) en quasi-simultané (= simul-).

Premier logo d’ADN à son lancement

Les offres d’ADN :

ADN propose plusieurs formules d’abonnement, selon les porte-feuilles et les envies de chacun. Si historiquement, on distinguait seulement un abonnement « Standard » et un abonnement « Premium », les formules ont beaucoup évolué depuis, notamment avec le lancement en 2014 du téléchargement sans DRM, qui était alors une spécialité de Wakanim. Depuis janvier 2017, les offres ont évolué vers 3 types distincts :

  • L’offre Gratuite

Disposer d’un compte suffit parfois pour regarder certaines séries, notamment les gros hits. En effet, ADN propose quelques séries gratuitement pour tout public pendant une durée d’un an à compter de la première diffusion.

  • L’offre Streaming

Il s’agit d’une formule assez classique, que l’on retrouve chez de nombreux concurrents comme étant l’offre standard (au-delà du compte gratuit). Elle vous donne accès à tout le catalogue de l’éditeur (séries, films, dramas, OAV…) en streaming uniquement, dans toutes les résolutions disponibles (de la SD 480p à la HD 1080p, variable selon les séries). Elle est disponible à la fois en abonnement mensuel (paiement renouvelé chaque mois) et en abonnement annuel (paiement unique pour un an, renouvelé chaque année).

  • L’offre Download

Version évoluée de l’offre standard Streaming, cette formule vous donne également accès à tout le catalogue de l’éditeur en streaming (voir ci-dessus). Mais vous avez aussi la possibilité d’utiliser des crédits de téléchargement pour récupérer des séries sur votre disque dur, dans la limite du catalogue de l’éditeur. Il est à noter que toutes les séries ne sont pas téléchargeables. Un filtre du catalogue vous permet de faire le tri, pour savoir ce à quoi vous avez accès via cette offre. Comme l’offre Streaming, cet abonnement est disponible au mois (13 crédits de téléchargement par mois, soit l’équivalent d’une saison), ou à l’année. Les crédits mensuels sont cumulables et conservés, même en cas d’interruption de l’abonnement. En revanche, les crédits obtenus via l’abonnement annuels (illimités) ne sont pas conservés en cas d’arrêt de l’abonnement.
Parmi les titres disponibles en téléchargement, on pourra retrouver : Blood Blockade Battlefront (Kekkai Sensen) saison 1 ainsi que la saison 2 en cours de diffusion, les deux premières saisons de Food Wars – Shokugeki no Soma, One Punch Man, Tales of Zestiria the X ou encore Valérian et Laureline (très bonne série française).

  • L’offre DVD / Blu-ray

Enfin, l’offre la plus récente du catalogue qui a fait son apparition fin septembre 2017. Avec cet abonnement, vous avez accès à tout le catalogue en streaming, mais vous ne possédez aucun crédit de téléchargement. En revanche, vous avez le droit à un coffret offert. Il s’agit de la seule offre disponible uniquement au mois, dû à son prix. En effet, deux déclinaisons sont possibles. Avec l’abonnement DVD, vous pouvez choisir chaque mois un coffret DVD parmi la sélection mise à disposition. Avec l’abonnement Blu-ray, c’est la même chose, sauf que vous pouvez choisir un coffret Blu-ray. Bien évidemment, cette déclinaison est légèrement plus chère. La sélection du coffret se bloque le 15 du mois pour envoyer le coffret à partir du 20. À partir du 15, il est possible de découvrir la sélection pour le mois suivant, sélection renouvelée chaque mois. Dernier point à noter sur cette offre : les frais de port ne sont pas inclus dans le prix de l’abonnement, il faudra donc compter un léger supplément par rapport au prix affiché (3 / 4 €).

 

 

ADN dispose d’un catalogue très riche et varié, proposant aussi bien de gros hits que des séries plus confidentielles. Par exemple, on peut retrouver chez eux des licences très appréciées du public comme My Hero Academia, One Punch Man, ou encore Boruto et Boruto’s Dad. Mais à côté de cela, on trouvera également de nombreuses séries plus confidentielles et modestes, mais qui valent quand même le détour, comme Poco’s Udon World, Shirobako ou encore l’excellent The Eccentric Family (que j’ai particulièrement apprécié, à titre personnel). Je vous recommande vraiment de fouiller le catalogue d’ADN qui contient de nombreuses pépites, du shônen bourré d’action (je n’ai même pas cité Hunter X Hunter 2011 !), aux seinens les plus poignants (tel Psycho-Pass saisons 1 & 2, attention, pour public averti toutefois) en passant par des shôjos iconiques (on pensera notamment à Gigi ou Heidi, pour les plus vieux d’entre nous), il y en a pour tous les goûts !

Car oui, il faut le préciser, après tout ADN ce n’est pas seulement des séries saisonnières en simulcast (comprendre : les nouveautés de chaque saison). Parmi toutes les séries proposées, le catalogue regorge de titres qui ont forgé l’enfance de certains, et on retrouvera pêle-mêle du Initial D, du Dr Slump, Negima! ou encore Monster. Et sans s’arrêter là, on trouvera également de nombreux OAV et aussi films, parmi les plus célèbres réalisateurs de la Japanimation. Vous aurez ainsi la possibilité de regarder quelques chefs d’œuvre du grand Makoto Shinkai, réalisateur du film à succès Your name. sorti récemment, comme The Garden of Words. Mamoru Hosoda, autre grand réalisateur de notre époque, sera également à l’honneur dans ce catalogue, avec un film comme Les Enfants Loups. Et vous retrouverez bien d’autres très bons films, comme Mai Mai Miracle, par Sunao Katabuchi, réalisateur du récent Dans un recoin de ce monde.

 

adn
Le filtre « Téléchargement sans DRM » du catalogue permet de voir quels titres sont accessibles avec l’abonnement Download.

 

La variété et la richesse du catalogue, ainsi que les nombreuses offres à disposition, voilà qui distingue clairement ADN de ses concurrents. ADN nous propose tout autant des bijoux de notre jeunesse (on pourra également citer Bleach) que des nouveautés explosives (My Hero Academia, Boruto) ; à la fois en streaming, mais aussi parfois en téléchargement, et même en DVD / Blu-ray grâce à une toute nouvelle offre ; nous laissant même le choix entre la VOST et la VF !

Côté réseaux sociaux…

Vous pouvez bien évidemment les retrouver sur leur page Facebook, ou bien leur compte Twitter. Ils disposent également d’un compte Instagram. Enfin, les possesseurs d’un compte Snapchat pourront les retrouver sur leur compte : ADNanime.

 

 

Très actifs sur leurs réseaux, ils organisent régulièrement des live, notamment sur Facebook et Twitter (Périscope). Chaque semaine, depuis la fin de l’été 2017, plusieurs événements viennent rythmer la vie de la page. Le lundi, à 18 h, un titre est présenté chaque semaine dans Anime Ton Lundi, avec une petite discussion autour de celui-ci, et à partir de 18 h 30, l’épisode 1 est diffusé gratuitement à la suite du live. Une question posée lors du live permet souvent de remporter un coffret DVD ou Blu-ray de la série concernée. Le vendredi, un nouveau type de live a vu le jour : Japamime, dans laquelle Sébastien-Abdelhamid (l’animateur des lives d’ADN sur les réseaux sociaux) essaie de faire deviner des personnages de licences ADN via des mimes. Là encore, les bonnes réponses peuvent permettre de décrocher en cadeau un mois d’abonnement sur la plateforme. Enfin, certains mercredis, de gros lives sont organisés, sur environ une heure. Certains sont consacrées à des polémiques (par exemple le film live Death Note de Netflix), d’autres aux nouvelles et événements de la japanimation en général.

Ils proposent également régulièrement des « live tweets » pour quelques séries. Actuellement, vous pourrez retrouver des live tweets pour Boruto chaque mercredi, pour Kekkai Sensen S2 / Blood Blockade Battlefront & Beyond chaque samedi soir, et enfin tous les dimanches matins à 9 h 30 un live tweet devant Dr Slump pour se marrer au petit-déjeuner.

                        Réagissez en direct avec ADN en live tweet à chaque nouvel épisode !
                                 (Ici Boruto, Kekkai Sensen S2 et My Hero Academia S2)

Au-delà de ses réseaux sociaux, ADN essaie également d’organiser des événements dits « IRL », comme ce fut le cas avec l’Anime Digital Act #1, en septembre 2015. Si cette tentative n’a pour le moment pas été reproduite, ADN a fait savoir qu’ils n’avaient pas laissé cela de côté et que d’autres sont à prévoir. L’Anime Digital Act #2 est d’ores et déjà en préparation et prévu pour 2018, affaire à suivre.

L’heure du bilan : points positifs et négatifs !

Du côté des points négatifs, ADN manque encore de quelques services par rapport à sa concurrence. En effet, au niveau des diverses applications (AndroidTV, PS4…), le développement des diverses applications de la plateforme prend du temps. Et si leur arrivée a été plusieurs fois annoncée, certaines ne sont toujours pas là. Au même titre, l’abonnement DVD / Blu-ray a été long à arriver par rapport au renouvellement des autres formules, et n’est disponible que depuis le mois de septembre, là où il fut attendu plus tôt dans l’année.

Côté utilisateurs, on remarquera la présence d’une boîte à idées sur le site officiel. Néanmoins, les mises à jour liées aux demandes des utilisateurs ne sont plus trop suivies. Et si certaines évolutions d’ADN vont dans le sens des remarques ou suggestions, un manque de communication de ce côté se fait sentir. Même son de cloche pour ce qui est des pertes de licences. Actuellement, un topic du forum, tenu par les utilisateurs, informe régulièrement les futurs retraits (un message sur la page de la série apparaît 30 jours avant son retrait, prévenant de la fin imminente des droits d’exploitation). Une perte de droits n’étant jamais très prestigieuse, il est compréhensible de constater qu’ADN ne communique pas à ce sujet. Il faudra vous reporter au travail des forumeurs pour découvrir quelles séries ont été retirées. Notons toutefois que certaines reviennent sur la plateforme. Cela peut dépendre de l’actualité autour de la série (diffusion d’une nouvelle saison / d’un film) ou bien simplement les droits ont été renégociés. La liste des séries perdues est assez longue, mais malgré tout, ADN reste présent sur ses forums et sur les réseaux sociaux pour répondre aux questions des fans sur les pertes de droits et les éventuels retours de série.

Les nouveaux titres qui rejoignent le catalogue d’ADN à l’automne 2017 (Vidéos > Nouveauté)

On notera également que le choix des licences saisonnières est parfois discutable (on souhaiterait parfois voir plus de hits) et ne fait pas forcément envie par rapport à certains titres présents chez la concurrence. Mais cela dépendra des goûts de chacun, bien évidemment, il s’agit donc d’un point négatif plutôt mineur. Car selon ce que vous appréciez, il y aura potentiellement de quoi vous satisfaire à chaque nouvelle saison.

Un dernier point pour nos amis outre-Atlantique, du Canada plus précisément, l’accès à la plateforme n’est malheureusement pas proposé. Pour des questions de droits, ADN ne peut diffuser pas sur le territoire nord-américain.

Le catalogue permet de nombreuses options de tri pour trouver le titre qui vous convient, même si certaines fonctions de tri manquent encore à l’appel (VF). Ici, les derniers titres en direct du Japon.

 

Mais ne terminons pas sur une note négative. Car comme dit précédemment, ADN c’est également de nombreux titres aussi bien des années 80-90, que 2000-10. Des succès dignes du club Dorothée autant que des succès planétaires récents (One Punch Man par exemple). C’est la possibilité de voir certains titres gratuitement pendant un an (actuellement : Boruto, Sagrada et Kekkai Sensen S2), mais également diverses formules d’abonnement correspondant aux envies de chacun (streaming, téléchargement, DVD / Blu-ray pour les plus collectionneurs comme moi), et à toutes les bourses, grâce à un choix entre abonnement mensuel et annuel. C’est aussi l’un des rares éditeurs à proposer autant de ses titres en VF, malgré l’absence d’un filtre dans le catalogue pour les distinguer, donnant une plus grande accessibilité et richesse à leur catalogue.

ADN c’est aussi une grosse présence sur les réseaux sociaux, avec la reprise d’informations qui font l’actualité de la japanimation, et un bon community management, des lives qui viennent ponctuer la semaine. C’est un service client à l’écoute et réactif, qui fera toujours de son mieux pour vous aider en cas de problème. Mais également un blog, Yatta, pour diverses news, informations, et autres billets ; ainsi qu’un Store associé à la plateforme, sur lequel vous retrouverez vos licences mangas et animes préférées (en lien avec la plateforme). Le Store permet de précommander animes & mangas, mais offre également une réduction de 20 % aux abonnés d’ADN ! Un argument à ne pas négliger, quelle que soit la formule d’abonnement que vous choisirez. Car, oui, cette offre est applicable à tout type d’abonnement (payant).

 

 

Enfin, malgré les pertes de droits, ADN permet régulièrement à certaines séries de faire leur retour au sein de son catalogue, tout en ajoutant également de nouvelles séries, comme on a pu le voir en 2017 avec les arrivées de JoJo’s Bizarre Adventure, Initial D ou encore Dr Slump. Et qui sait… peut-être qu’à l’avenir, Dragon Ball Super et One Piece arriveront également en simulcast…

Critique amateur, fan de mangas & animes, mais surtout grand adorateur de poneys animés.