Focus – Magical Circle Guru Guru – Crunchyroll

23
0

Si je vous dis Kono Suba, vous pensez sûrement à une parodie de RPG complètement loufoque avec une bande de bras cassés pour héros. Eh bien Magical Circle Guru Guru, c’est un peu la même chose, mais avec des enfants un tantinet plus doués en guise de personnages principaux. Ces derniers étant à l’aube de leur adolescence, une romance toute mignonne vient par ailleurs s’ajouter à un humour très inventif.

Le sceau qui avait retenu pendant des centaines d’années le roi démon Giri s’est affaibli. C’est dans ce contexte que le jeune Niké se retrouve propulsé héros selon la volonté de ses parents. Accompagné de Kukuri, la dernière descendante des utilisateurs de la magie Guru Guru, il va se mettre en route pour aller terrasser Giri.

Magical Circle Guru Guru est une série animée adaptée du manga du même nom créé par Etô Hiroyuki. Il s’agit en fait de la deuxième adaptation animée, la première datant déjà de 1994. Célébrant les 25 ans du manga, on doit cette série au studio Production I.G (Shingeki no Kyojin, Psycho-Pass). L’équipe qui a travaillé dessus n’en est pas à son coup d’essai, mais a toujours réalisé des séries n’ayant pas joui d’une grande popularité. Ajoutez à cela un design des personnages volontiers simpliste et vous comprenez aisément pourquoi la majorité des gens auront pu passer à côté, la rangeant dans la catégorie des nombreuses séries pour enfants sans prétention qui sortent chaque saison.

Pourtant, si l’on s’attarde un peu sur la forme, on constate rapidement que le studio ne s’est pas contenté du minimum syndical, mais propose au contraire une animation léchée et fourmillant d’idées de mise en scène. En bonne parodie de RPG, on verra ainsi apparaitre parfois des boites de dialogue, des animations de confusion et même un effet de pixellisation imitant un zoom de la « caméra ». Mais si la série est déjà très riche de ce côté-là, elle ne s’arrête pas à quelques références faites au RPG. Au fil des épisodes, on pourra même assister à une comédie musicale, une battle de rap, mais aussi retrouver des clins d’oeil aux shojo, et plus simplement aux histoires de héros qui s’en va terrasser un dragon pour sauver sa princesse. Certaines scènes semblent même tout droit sorties de contes de fées.

Magical Circle Guru guru, c’est un peu cette histoire qu’aurait imaginé un enfant à l’imagination débordante, où tout peut arriver et n’importe quand. Tout est prétexte à faire rire et l’on cherche constamment à nous prendre par surprise, au travers de situations absurdes ou de réactions extravagantes. L’opening de la série est d’ailleurs très représentatif de cette mentalité et nous donne un excellent aperçu de ce que la série a à nous offrir. De même, les musiques composées par Technoboys Pulcraft Green-Fund (Kakegurui, Witch Craft Works), tantôt guillerettes, tantôt grandioses, sont toujours un véritable appel à l’aventure.

De la maison du héros jusqu’au château du seigneur du mal, cette adaptation couvre entièrement le contenu du manga d’origine. Pour ce faire, la série adopte un rythme frénétique qu’elle ne délaissera que le temps d’un ventre mou de quelques épisodes après l’arrivée de nos héros à Arahabica. Et pour rajouter à la performance, la qualité sera au rendez-vous tout au long des 24 épisodes de la série. Il faut savoir qu’une suite reprenant directement les aventures de Niké et Kukuri est encore en cours de parution au Japon. En attendant une adaptation de celle-ci, vous pouvez en tout cas retrouver la série dans son intégralité chez Crunchyroll.

Kukuri version chat

J’ai déjà eu l’occasion de parler plusieurs fois de la série sur mon blog, et j’en inonde régulièrement d’images mon fil twitter. Grand amateur de comédies, je ne pouvais qu’apprécier énormément Magical Circle Guru Guru, et je peux vous assurer qu’aucune série ne m’avait autant faire rire depuis Nichijô ! Ce qui la distingue selon moi des autres séries du genre, c’est son extrême richesse et le soin qui lui a été apporté. Non seulement les personnages sont terriblement attachants (même le méchant Raid), mais en plus l’univers dans lequel ils évoluent donne envie d’y prendre part. Ceci dit, si vous deviez retenir Guru Guru, ce serait avant tout pour les frimousses de l’adorable Kukuri qui s’illustre plus haut. Après que la série se soit terminée, vous pouvez être sûr d’une chose, c’est que je n’ai pas attendu longtemps pour la revoir et rire un bon coup.

REVIEW OVERVIEW
Magical Circle Guru Guru
VIACrunchyroll
SOURCEMagical Circle Guru Guru
Étudiant en japonais avec l'ambition de devenir traducteur. Auteur de billets à mes heures perdues. Mordu de mangas, animés et jeux vidéos.