Bonjour à tous !

Aujourd’hui un article un peu plus personnel et qui change un peu des reviews habituelles. Je suis ici pour vous présenter mon Top 10 de mes animés préférés, vous les présenter rapidement et essayer de vous expliquer ce que j’aime dedans et pourquoi ils sont dans ce classement.

Avant de commencer, il faut savoir quelques points sur ma façon de regarder un animé : quand je regarde un film ou une série, peu importe laquelle, je la prends comme elle est, sans aucune attente particulière et à voir comme un divertissement ou pour passer le temps. De ce fait, il est extrêmement rare que je n’aime pas une série, pour l’apprécier telle qu’elle est réellement.

De plus, je mets un point d’honneur sur la façon dont une histoire est racontée plutôt que ce qu’elle raconte. Un scénario qui n’est pas du tout original ne sera pas forcément mauvais ou juste à considérer comme une pâle copie de telle ou telle autre œuvre. Tout se joue dans la façon dont c’est exprimé et/ou du point de vue.

Je possède une animelist longue de presque 250 séries. Pour certains, le choix de les mettre dans ce classement a été très facile et pour d’autres, un peu moins. Il y a plusieurs œuvres que j’aurais tant voulu insérer, mais manque de place, j’ai dû faire des choix.

Bien, de ce pas, commençons !

 

10 : Aldnoah.Zero

Date de sortie : Eté 2014 – Eté 2015

Nombre de saison : 2

Nombre d’épisodes 12 x 2

Thèmes : Guerre – Mechas
Genres : Action – Science-fiction

Licence : Crunchyroll

Synopsis :

En 1972, un étrange portail fonctionnant à base d’Aldnoah et menant à la planète Mars fut découvert sur la Lune. Cette découverte marqua le début de l’installation humaine sur cette planète, notamment grâce à Rayregalia Vers Rayvers, qui se vit confier les secrets de l’Aldnoah. Un secret et un pouvoir transmis à ses descendants.
Quelques années plus tard, Mars et la Terre entrent en conflit, provoquant la destruction du portail lunaire et d’une partie du satellite en 1999. Ce phénomène, connu sous le nom de Heaven Fall, mis temporairement fin au conflit. Mais celui-ci est réanimé une quinzaine d’années plus tard lorsque la princesse martienne Asseylum Vers Allusia est victime d’un complot au cours d’une visite diplomatique sur Terre.

 

Qu’est ce que j’aime dans cet animé ?

Dans Aldnoah.Zero, il y a énormément de points qui m’ont poussé à le mettre dans ce classement. En 10e position, je ne sais pas si c’est véritablement sa place pour moi, ou s’il devrait être beaucoup plus haut, mais il représente une bonne entrée en matière pour ce classement.

Son univers est riche. De ce que j’ai compris, les producteurs ont voulu quelque chose de très réaliste au niveau des détails (notamment la physique et les scènes de combat). Ses personnages sont assez profonds, possédant une véritable détermination, chacun ayant ses objectifs personnels. Il y a aussi des factions qui ne sont pas manichéennes, chacune présentant des bons et des mauvais côtés, tous compréhensibles avec suffisamment de recul. Le scénario a une écriture très soignée, une véritable histoire à raconter, des enjeux politiques et humains, un état d’esprit qui lui est propre. De plus, un point très bien exploité est la faiblesse humaine. Dans Aldnoah.Zero, l’Humanité est en infériorité numérique et en force, et doit agir avec prudence et intelligemment. L’intelligence humaine est ce qui va faire basculer le cours de la guerre.

Et un dernier point, ce sont ses OSTs. De loin l’animé dont je préfère les musiques. De plus, la youtubeuse Amalee en a fait d’excellentes cover en anglais.

 

9 : My Teen Romantic Comedy SNAFU / Yahari Ore no Seishun Love Comedy wa Machigatteiru

Titre alternatif : My Teen Romantic Comedy SNAFU

Date de sortie : Printemps 2013 & Printemps 2015

Nombre de saisons : 2

Nombre d’épisodes :  13 x 2

Thème : Ecole
Genres : Comédie – Drame – Romance – School Life – Slice of Life

Licence : Non licencié (anciennement ADN)

Synopsis :

Hikigaya Hachiman est un lycéen qui voit la vie différemment des autres. N’ayant pas d’amis ou de vie sociale, il ne comprend pas pourquoi ses camarades voient que leur jeunesse est si importante. En fait, il pense que les adolescents ne font que mentir quand ils parlent de leurs vies excitantes. Il n’a pas de rêves et d’ambitions pour le futur et mène une vie bien vide.
C’est en lisant un de ses essais scolaires que sa professeur se rend compte de son problème. Elle le convainc alors à rejoindre le club de services volontaires, qui n’a pour membre que la fille la plus populaire du lycée : Yukinoshita Yukino.
Suite à cet événement, tout change dans la vie de Hikigaya.

 

Qu’est ce que j’aime dans cet animé ?

Pour celui-là, cela va être très court : il s’agit tout simplement du seul animé dans lequel je me retrouve le plus (à 75% on va dire) dans son personnage principal. C’est purement personnel, mais, quoi qu’il arrive, je prendrai toujours autant de plaisir à le regarder.

Tout se résume à un adolescent qui ne se sent pas en phase, ni même intégré à sa génération, et qui a beaucoup de mal avec le contact humain. Il y a eu énormément d’autres animés sur ce thème, mais selon moi, c’est celui qui le raconte le mieux.

8 : Angel Beats

Date de sortie : Printemps 2010

Nombre de saison : 1

Nombre d’épisodes : 13

Thèmes : Ecole – Filles & pistolets – Mort – Musique – Organisations secrètes
Genres : Action – Comédie – Drame – Fantasy – School Life – Science-fiction – Surnaturel

Licence : Netflix

Synopsis :

Dans le monde de l’au-delà existe un lieu, un immense campus, où sont envoyés les adolescents après leur décès. C’est là que se réveille Yuzuru Otonashi après son trépas, mais il n’a pas vraiment le temps de comprendre ce qui lui arrive qu’il est prit dans un feu croisé entre les membres de la Shinda Sekai Sensen (SSS) et Tenshi.
Plus tard, Yuri Nakamura, leader du SSS, lui explique que le groupe se rebelle contre le dieu qui leur a imposé une vie vide de sens. C’est pourquoi Tenshi est leur ennemie jurée. Mais Yuzuru, qui n’a aucun souvenir de sa vie sur Terre, a l’intuition que la jeune fille n’est pas une envoyée de Dieu.

Qu’est ce que j’aime dans cet animé ?

C’est un grand classique déjà bien connu de tous (et ce n’est pas le seul de ce classement), mais il figure parmi les premiers animés que j’ai vus (en dehors des Naruto et compagnie qui passaient à la télé), et qui m’a vraiment motivé à me lancer dans cette folle aventure qu’est la japanimation. Et c’est aussi le premier animé où je me suis retrouvé à chialer comme une grosse merde, et ce, à chaque fois que je le regarde.

 

7 : K Project

Date de sortie : Automne 2012 – Automne 2015

Nombre de saison : 2

Nombre d’épisodes : 13 x 2

Thèmes : Magie – Super pouvoirs
Genres : Action – Comédie – Drame – Fantasy – Mystère – Surnaturel

Licence : ADN

Synopsis :

Yashiro Isana, surnommé Shirô, est un étudiant plutôt banal. Bien qu’il n’ait pas d’ami proche, il est très populaire sur le campus de Ashinaka High School, où il étudie, ce qui lui permet de manger gratuitement régulièrement. En effet, il a prit l’habitude de demander un peu de leur bento à ses camarades, qui se prêtent volontiers au jeu. En bref, Shirô est un étudiant comblé dans l’un des plus beaux campus du Japon.
Mais cette tranquillité n’est que de courte durée. Alors qu’il a été envoyé faire une course dans Tôkyô par Kukuri, une de ses camarades de classe, Shirô se retrouve ciblé par un étrange groupe qui semble vouloir sa peau ! Et ce ne sont visiblement pas les seuls. Shirô ne comprend pas ce qu’il lui arrive jusqu’à ce qu’une étrange vidéo soit diffusée. Une vidéo où on le voit assassiner quelqu’un, avant de se donner le titre de « Septième Roi ».

 

Qu’est ce que j’aime dans cet animé ?

J’avouerais ne pas trop savoir les raisons qui me poussent à vraiment adorer K Project. Ça reste un mystère. Il a un quelque chose indéterminé qui attire mon attention. Son univers est vraiment intéressant et original, et ses personnages sont très nuancés et développés. 2 clans se font la guerre, mais aucun des deux n’est réellement le « méchant » de l’histoire. Il offre une vision particulièrement intéressante dans sa globalité.

 

6 : Your Lie in April / Shigatsu Wa Kimi No Uso

Titre alternatif : Your lie in April

Date de sortie : Automne 2014

Nombre de saison : 1

Nombre d’épisodes : 22

Thèmes : Amitié – Ecole – Musique – Quotidien
Genres : Comédie – Drame – Psychologique – Romance – Slice of Life

Licence : Wakanim

Synopsis :

Arima Kosei est un véritable prodige du piano : enfant, il dominait tous ses rivaux en compétition et s’était déjà fait un nom dans le domaine musical. Mais, après la mort de sa mère, il sombre dans une forte dépression qui l’amène à être dégoûté de son propre instrument. Deux ans après le drame, continuant de considérer sa vie comme insipide, Arima se contente de vivre sa vie sans réel but… jusqu’à ce qu’il rencontre Miyazono Kaori, une jeune violoniste extravertie qui, elle aussi, semble exceller dans son art…

Qu’est ce que j’aime dans cet animé ?

Comme pour Angel Beats, il s’agit d’un grand classique, mais aussi selon moi un grand chef-d’œuvre qui a marqué les esprits. Bien que je ne joue pas d’un quelconque instrument, j’ai toujours considéré la musique comme étant une source forte pour exprimer des émotions, et j’en écoute énormément. Un animé utilisant la musique pour parler de sujets difficiles et douloureux est quelque chose qui m’a beaucoup marqué, ainsi que tout les thèmes abordés, que l’on retrouve rarement dans d’autres œuvres.

 

5 : Kiznaiver

Date de sortie : Printemps 2016

Nombre de saison : 1

Nombre d’épisodes : 12

Thèmes : Amitié – Super pouvoirs
Genres : Action – Romance – School Life – Science-fiction

Licence : Wakanim

Synopsis :

Dans la ville de Sugomori vit Katsuhira Akata, un lycéen qui vient d’apprendre qu’il a été sélectionné pour le programme Kizuna qui permet, à ceux qui y sont connectés, de partager et répartir leurs blessures et douleurs entre eux. Si ce programme a pour but de d’instaurer la paix dans le monde, il est malheureusement encore incomplet. Mais contrairement aux autres, Katsuhira possède une personnalité plutôt plate et ne ressent pas les émotions de la même façon…

Qu’est ce que j’aime dans cet animé ?

Une histoire originale racontée de façon singulière qui m’a vraiment touché, notamment dans la façon dont les relations humaines évoluent en même temps que le programme. Les sentiments de chacun des personnages y sont vraiment bien détaillés et réalistes. Je dirais que c’est son coté sincèrement humain qui m’a permis de le mettre dans ce classement, à cette position.

 

4 : A Silent Voice / Koe No Katachi

Titre alternatif : A Silent Voice

Date de sortie : Septembre 2016

Thèmes : Ecole – Quotidien
Genres : Drame – Psychologique – Romance – School Life – Slice of Life

Licence : Kazé

Synopsis :

Tout commence lorsque Shouko Nishimiya intègre en cours d’année la classe de primaire de Shouya Ishida. La jeune Shouko est une sourde-muette et Shouya est un jeune garçon turbulent qui n’en fait qu’à sa tête et qui ne cause que des problèmes. Ce sont deux personnes différentes et Shouya ne semble pas comprendre qui est réellement Shouko. De ce fait, il commencera à la brutaliser, ne sachant pas comment s’y prendre avec elle. La classe suivra le mouvement au fur et à mesure, mais plus discrètement, sans que leur professeur principal ne fasse d’efforts pour les rappeler à l’ordre.
Seulement un jour, le garçon dépasse les limites et le directeur demande à savoir qui a cassé les appareils auditifs de Shouko. C’est ainsi que Shouya réalisera qu’il se retrouve tout seul car tout le monde lui tourne le dos, feignant d’avoir été manipulés par ce dernier. Shouko est transférée dans une nouvelle école et Shouya se rend compte que chaque jour, malgré tout, elle souhaitait seulement être son amie.
Les années passent : Shouya est désormais un lycéen de dernière année. Rempli de remords, il ne peut penser à autre chose qu’à se repentir de ses actes envers Shouko. Il a même décidé d’apprendre la langue des signes pour qu’elle puisse comprendre ce qu’il a à lui dire. Avant de mettre fin à ses jours, il apprend où se trouve Shouko et décide de la rencontrer afin d’alléger son cœur mais il ne se doutait pas que ces retrouvailles allaient changer son destin.

Qu’est ce que j’aime dans cet animé ?

C’est une œuvre qui m’a vraiment frappé et beaucoup ému. Même si c’est un poil exagéré. Dans ce film, il est question d’une histoire qui se vit trop souvent autour de nous dans la réalité, que ce soit pour une personne souffrant d’un handicap ou non : le harcèlement (scolaire notamment), qui peut pousser aux pires décisions. Ayant vécu un gros harcèlement scolaire durant mes années collège et lycée, je me suis senti personnellement visé (malgré le fait que je n’ai aucun handicap), et comprends parfaitement les sentiments de Shôko Nishimiya, dans ses actions et sa façon de penser.

De plus, le film est incroyablement beau, il ne faut pas se le cacher.

 

3 : Terror in Resonance / Zankyou No Terror

Titre alternatif : Terror in Resonance

Date de sortie : Eté 2014

Nombre de saison : 1

Nombre d’épisodes : 11

Thèmes : Police – Terrorisme
Genres : Drame – Mystère – Psychologique – Thriller

Licence :  Wakanim

Synopsis :

Un jour d’été, une bombe explose soudainement au centre de Tokyo et les coupables de cet acte terroriste ne sont autres que deux jeunes adolescents se faisant appeler « Sphinx ».
Mais cet événement n’est que le prélude d’un énorme jeu lancé par ce même duo, impliquant la population japonaise toute entière…

Qu’est ce que j’aime dans cet animé ?

Là, on arrive dans du lourd, mon top 3 et sont parmi les meilleurs des meilleurs dans mon cœur.

Zankyou No Terror, malgré le manque d’originalité dans son scénario, m’a vraiment bouleversé dans sa façon de narrer son histoire. Le message qu’il cherche à faire passer, le soin porté au moindre détail scénaristique, le fait que ce soit une situation qui est beaucoup trop réaliste, apporte autant d’angoisse en regardant cet animé qu’en y repensant dans la vraie vie.

Certains d’entre vous trouveront que c’est très exagéré, mais ici je suis face à un pur chef-d’œuvre de l’animation japonaise, une des plus belle sortie de 2015.

 

2 : Scum’s Wish / Kuzu No Honkai

Date de sortie : Hiver 2017

Nombre de saison : 1

Nombre d’épisodes : 12

Thèmes : Ecole – Homosexualité
Genres : Drame – Psychologique – Romance – School Life – Seinen

Licence : Amazon Prime

Synopsis :

Awaya Mugi et Yasuraoka Hanabi, tout deux âgés de 17 ans, semblent être le couple idéal, mais seulement en apparence. En effet, Mugi et Hanabi ne sortent ensemble que parce que leur amour n’est pas réciproque.
Mugi est amoureux de sa professeur Akane Minagawa et Hanabi d’un autre professeur qui est un ami de la famille.
Ils se retrouvent tous les jours dans un endroit, seuls pour se confier l’un à l’autre et pour combler ce manque de contact physique.

Qu’est ce que j’aime dans cet animé ?

Une claque, un gros coup de poing dans la gueule comme on dit. Kuzu No Honkai m’a retourné le cerveau, et m’a fait me remettre profondément en question. Une histoire d’amour incroyablement profonde et « mature » (même si je déteste ce mot). Une histoire à la fois simple et complexe, et surtout assez personnelle. Cela a été mon gros coup de cœur de 2017, et c’est mon idéal en terme de romance. Comme pour Zankyou No Terror, je vois en cet animé un véritable chef-d’œuvre.

 

1 : Psycho-Pass

Date de sortie : Automne 2012 – Automne 2014

Nombre de saison : 2

Nombre d’épisodes : 22 + 11

Thèmes : Crime – Cybernétique – Police
Genres : Action – Drame – Psychologique – Science-fiction – Thriller

Licence : Netflix

Synopsis :

L’histoire se déroule dans un futur où il est désormais possible de quantifier l’état mental d’une personne, ceci est désigné par le terme Psycho-Pass. Grâce à ce système, il est possible de repérer les criminels en devenir.
La Section d’Investigation Criminelle pour laquelle travaille Shinya Kogami est chargée d’appliquer les mesures lorsqu’un individu est jugé dangereux. Akane Tsunemori est une fraîche recrue qui intègre tout juste la section et qui se rendra vite compte que sur le terrain, les choses ne sont pas comme elle les a apprises.

Qu’est ce que j’aime dans cet animé ?

Voilà, on arrive au top du top. Mon idole. Pour résumer brièvemen,t il s’agit parfaitement de ma vision de l’avenir de l’Humanité pour ces prochaines décennies. Une dystopie se cachant derrière une parfaite utopie. Même si Ghost In The Shell et le Project Itoh : <Harmony/> sont aussi dans mes visions de l’avenir, Psycho-Pass reste celle qui est la plus réaliste et plausible selon moi. De plus, la qualité scénaristique est telle qu’à chaque nouveau visionnage, on découvre de nouvelles thématiques. Même après 3 ou 4 visionnages complets, Psycho-Pass aura toujours quelque chose de différent dans son intrigue, toujours de plus en plus complexe et profonde, malgré une ligne principale pas excessivement complexe, qui n’est, finalement, que la partie émergée de l’Iceberg.

==========

Voilà, ce classement est enfin terminé et a été pour moi un vrai plaisir. J’ai eu une certaine difficulté à exprimer mes émotions face à ces œuvres, dans le choix des mots. Cependant, j’espère avoir pu au moins vous donner envie d’en voir quelques uns, pour vous forger aussi votre propre opinion, et voir si nous sommes d’accord ou non.

Cette liste permet, avec le recul, d’avoir un aperçu de ma personnalité et de mes goûts particuliers.

En bonus, je vous mets ici la liste des animés que j’aurais aimé mettre dans mon top, mais que j’ai été contraint d’écarter :

  • Youjo Senki
  • Your name / Kimi No Na Wa
  • Fate/Zero
  • AnoHana
  • Sakurasou No Pet Na Kanojo
  • Ergo Proxy (le génie incompris)
  • Stein’s;Gates
  • Puella Magi Madoka Magica
  • Death Parade
  • Erased
  • Boku No Pico (Parce que oui faut se le dire, c’est une putain d’histoire profonde et pleine de rebondissement !)
Amoureux d'animation japonaise, Game Designer et développeur web. Je travaille principalement sur l'actualité en japanimation et fais de la review, de temps en temps.