Ayant pas mal critiqué l’épisode de la semaine dernière à tort ou à raison, j’espérais que cet épisode rattraperait un peu ma déception. Et heureusement, cet épisode est sur la bonne voie sur pas mal de points mais avec quelques éléments qui devront faire l’objet d’une attention particulière dans les prochains épisodes.

 

Un nouvel épisode de « Vanishing Line » sort tous les vendredis soir à 18h53, sur la plateforme de streaming légale Wakanim.

Vanishing Line 18 el dorado

 

Une troisième partie débutant correctement

La « troisième partie » de l’anime vient enfin d’être entamée : nouveaux habits par exemple pour Sword puis la destination est enfin atteinte. Le fait que Gina doit impérativement retourner à la Terre-Guide pour se ravitailler en armes et munitions m’a bien plu. J’ai trouvé que cela apporte du réalisme à l’œuvre. On sent en plus vraiment que la bataille a été rude et que celle arrivant prochainement s’annonce encore plus difficile. Attention, j’émets tout de même une réserve, le chemin est quand même un peu long, le public doit vraiment ressentir les journées et le temps qui passent sans Gina. Entre El Dorado et la Terre-Guide, il y a un petit bout de chemin à faire quand même.

Donc voilà un bon début, on retrouve l’humour de la série (avec Sword) complétée par cette atmosphère un peu plus sérieuse depuis la mort de Zaruba et en raison que les protagonistes se trouvent en territoire ennemi. Une grosse partie axée sur la recherche d’informations et sur l’appréhension de El Dorado au travers du regard de nos protagonistes. Je l’avais déjà mentionné auparavant mais je trouve l’OST de El Dorado particulièrement pertinente pour retranscrire ce côté mystérieux.

 

Un bonheur illusoire

Je suis un peu déçu sur un point. J’ai eu ce ressenti que cet épisode voulait vraiment montrer que El Dorado n’est pas si rose que cela mettant en avant le côté individualiste et égoïste de chacun. Que ce bonheur n’est pas aussi intéressant que cela. En plus Gareden contrôle tout dans l’ombre. J’aurai voulu quelque chose de beaucoup plus nuancé. Je ne comprends pas pourquoi il faut toujours à tout prix que tout soit aussi tranché du côté des méchants. Là clairement on adopte une vision monolithique, on a envie de dire de manière résumée « Cette ville est pourrie ».

Personnellement, j’aurai voulu à la fin de l’épisode que le public se dise « Oui cette ville est infestée d’Horrors, on peut perdre la vie du jour au lendemain, mais les gens qui vivent dans cette ville de manière insouciante semblent tous vraiment heureux ».

Bien sûr je ne suis pas scénariste et je me permets de critiquer mais j’estime qu’une telle chose n’est pas si compliquée à penser et à faire. De plus Garo vise un public âgé et en principe les animes de la sorte s’orientent davantage vers cette vision des choses. Puis l’anime aurait pu en sortir grandi mais non. Le scénario pourra peut-être rattraper le coche avec les antagonistes. S’il ne le fait pas, les critiques sur l’anime de ceux qui exercent une petite réflexion, contiendront leur mot préféré : manichéen. Et le pire c’est qu’ils auront raison. Espérons que les scénaristes ne se loupent pas sur les antagonistes et sur Martin. Je radote mais il faut comprendre que ce point est décisif.

Quand Sword met trop d’huile pour bronzer.

 

Des éléments intéressants et prometteurs

Dans cette partie je pense au groupe secret, à Martin, à l’expéditeur nommé Sword puis à cette vision d’une personne féminine.

Concernant le groupe secret et Martin, pour l’instant c’est intrigant, on veut en savoir plus. Même si Vanishing Line continue toujours d’apporter de nouveaux éléments mystérieux, on voit que l’anime commence à dévoiler pas mal de zones d’ombres. Ce groupe a pour objectif d’amener les gens à la félicité éternelle. Concernant ce bonheur, je suis mitigé car tout dépend de ce que les scénaristes vont en faire. Ça peut être aussi bon que mauvais, mais en tout cas c’est prometteur on va rester positif. On apprend que Martin est le programmeur de génie au centre de El Dorado. On ne sait pas encore si ce dernier est le roi, on avance doucement dans les révélations. Ce qui m’intéresse aussi, ce sont les autres personnes à ses côtés. J’ai hâte de voir quel travail va être réalisé sur ces personnages.

Vanishing Line 18 martin

En parallèle, on découvre aussi que l’expéditeur alertant l’ex-employé se nomme Sword et que Sophie rencontre une silhouette féminine. Intéressant et prometteur là aussi, pour piquer notre curiosité, il n’y a pas mieux. Mais là encore tout dépend de ce qui va être fait.

Avec de tels éléments l’anime peut s’orienter vers une histoire temporelle (ce que je n’espère pas). Solution plus simple : quelqu’un a envoyé le message. Mais aucune de ces 2 hypothèses ne semble solutionner l’énigme autour de cette jeune fille.

Autre solution qui utiliserait les pleins potentiels de l’univers de Vanishing Line et de Internet : une personne/conscience serait présente à l’intérieur du réseau. Je m’explique elle aurait ainsi eu vent du danger que courre l’employé puisqu’elle se trouve dans le réseau. On remarque d’ailleurs que le message s’écrit d’une manière très étrange. De même, elle aurait pu apparaître devant Sophie sous une forme éthérée. Mais alors pourquoi s’est-elle nommée Sword si hypothèse que ces deux personnes sont la même entité ? Théorie fumeuse que j’ai faite : peut-être qu’on a ici la sœur de Sword. Depuis le départ je trouve que sa mort est un peu simple, une explosion d’un laboratoire + un incendie. Serait-elle en vie sous une forme de données numériques ? Une de mes règles d’or dans le domaine cinématographique et japanime : toujours douter d’une mort lorsqu’on ne voit pas le corps où explicitement la scène en question.

Alors oui c’est une théorie très perchée mais on ne sait jamais, c’est celle qui m’apparait comme reliant le plus d’éléments. Là encore tout dépendra du scénario.

Très peu de chances que mon hypothèse soit vérifiée, c’est principalement pour blablater un peu. (Lizzy)

 

En conclusion

Un bon épisode avec du combat + humour introduisant pas mal d’éléments prometteurs. Je l’ai pas mal mentionné dans ma Review mais en réalité tout dépendra de la suite. Ces éléments ne sont ni bons ni mauvais, c’est la manière dont ils vont être traités qui permettra de dire si oui ou non cette troisième partie sera une réussite ou non.

 

Review DARLING in the FRANXX 06

Review Violet Evergarden 06