Après trois semaines de repos, Vanishing Line revient sur nos écrans, revitalisé par un nouvel Opening et Ending (et une nouvelle affiche), proposant un épisode qui m’a vraiment plu.

Vanishing Line 13 vostfr

Un nouvel épisode de Vanishing Line est disponible chaque Vendredi sur Wakanim.

Review de l’épisode 12 disponible ici.

 

Un Opening et Ending de qualité

Pour citer l’ending en premier, je dirai qu’il s’inscrit dans la continuité de son prédécesseur, dans ce même ton et ambiance. Ce dernier est assuré par Yonekura Chihiro. Artiste féminine de la quarantaine, elle est connue principalement par la communauté grâce à l’Opening 14 de Fairy Tail. Différentes scènes défilent pour montrer cette complicité entre Sword et Sophie, complicité qui aura un rôle décisif selon moi vers les derniers épisodes. L’ending est très beau, avec un aspect mélancolique et légèrement déchirant.

Vanishing Line Ending
« Promise » de Chihiro Yonekura

Concernant l’Opening, agréable surprise, j’ai adoré le travail sur celui-ci. En plus d’être entraînant avec un bon rythme, le jeu d’ombres et de lumières associé avec des couleurs chaudes est somptueux. Cette ambiance Road-movie à l’américaine est séduisante car elle colle parfaitement à Vanishing Line.

Interprété par Shūhei Kita, j’ai ce ressenti que le staff et Park Seong-Hu (directeur) souhaitent se reposer sur des personnes qui ont du vécu même si elles ne sont pas très connues ni ne sont les artistes en vogue du moment. Le choix des artistes est mûrement réfléchi. Comme le prouvent l’Ending et l’Opening, le rendu final est très bon.

Vanishing Line Opening
Je suis fan de cet Opening

 

La terre-guide : terre des prêtres makai

Petit détour avant d’aller en direction d’El Dorado. Quand j’ai entendu cela, j’ai eu un peu peur. Je me suis dit encore un épisode sans grande consistance, racontant une histoire sans rien autour. Heureusement je me suis trompé. C’est une escale salutaire, intéressante mettant en avant Gina sans pour autant dissiper tous les mystères sur elle.

Dans cet épisode, j’ai retrouvé une chose qui me plait bien avec cette troisième licence de Garo. Ce constat que Sword n’a pas vraiment besoin d’évoluer (son évolution a eu lieu sûrement dans son passé), ceci permet ainsi davantage de se focaliser sur l’évolution de Luke et Sophie ou bien de prendre du temps en vu de détailler un personnage de la série : ici Gina.

Vanishing Line 13
Fele Sale Decimo ou village « Fuwa-Fuwa » en reprenant l’expression de Sophie

Juste avant de passer sur Gina, on notera que Luke est passé avant eux afin de trouver la voie. A la différence de Gina, le passage de Luke, à mon sens, est principalement focalisé sur son évolution. D’ailleurs Luke a réussi à devancer Gina et Sword, alors que ces derniers étaient partis bien avant lui…

Vanishing Line 13 vostfr
Depuis le combat contre son père, Luke maîtrise la téléportation instantanée…

 

La détermination de Gina

La terre-guide permet de se confronter à une épreuve afin qu’elle nous montre la voie. Ici la voie s’entendait seulement comme celle d’El Dorado, pour en apprendre un peu plus sur cet endroit mystérieux. En effet, elle n’avait, à mon sens, pas pour but de montrer une évolution de Gina. Gina est résolue depuis le début, ce n’est pas ce combat qui aura changé quelque chose.

Information intéressante

Toutefois on observe quand même qu’elle est particulièrement sérieuse sur le sujet. Même si elle doit détruire le monde, elle détruira tous les horrors : « Si les horrors défient la raison et détruisent notre monde, alors j’en ferai de même, quitte à tout détruire et je les vaincrai ». Je ne pense pas que cette scène avait un tel but, mais la tournure de la phrase est plus accès sur l’annihilation des horrors que sur la protection des faibles même si les 2 sont liés (juste un petit commentaire qui n’aura sûrement pas d’importance par la suite).

Vanishing Line 13
J’espère que ce mini-Gun sera retrouvé dans la suite de l’anime

L’affrontement était génial : Gina sérieuse, passant d’une arme/sort à une autre, le tout dans une chorégraphie dynamique avec des explosions et des éclairs un peu partout. D’ailleurs je n’avais pas souvenir que les Prêtres Makai (Luke, Gina) était aussi puissant dans les derniers GARO (exclusion peut être de Seimei). Mais c’est peut-être aussi bien afin de montrer que même si les Makai Kishi sont au-dessus du lot, les prêtres ne sont pas pour autant impuissants et qu’ils ne sont pas mis au second plan.

Vanishing Line 13 Gina
Chidori (Mille Oiseaux)

 

La légende de l’anneau

Après s’être inspiré de Star Wars avec Luke qui doit trouver sa voie, Vanishing Line prend des éléments du Seigneur des Anneaux…

« Celui d’un être ancien et de l’anneau qu’il a créé. C’est un mal très ancien, ayant maintes fois évité la destruction. Il est rusé. Au lieu d’utiliser son pouvoir, il préfère le prêter aux autres et les y noyer. L’essence de son pouvoir, l’anneau, manipule et contrôle les ténèbres. Les Horrors se plient à cette volonté. Celui qui obtient l’anneau peut les contrôler à sa guise. Ils peuvent réaliser n’importe quels vœux. »

Vanishing Line
Une légende simple mais qui marche bien

On comprend pourquoi les Horrors obéissent au Roi. Celui-ci détient l’anneau, il peut donc les contrôler. La question est pourquoi le roi (probablement Martin) souhaite avoir Sophie ? Peut-être comme un élément indispensable à un quelconque rituel (pitié ne me faite pas encore la résurrection de cet être ancien ou bien d’une entité maléfique x sans réelle nuance derrière).

Quoi qu’il en soit, Sophie selon l’ancien aura un rôle clé. Ses décisions affecteront le monde…

On a retrouvé le très connu Mister Enzor de Pause Manga. Il a pris un sacré coup de vieux…

 

En conclusion

Cette reprise était de qualité. Le spectacle était présent avec un beau combat. Les interactions entre les divers personnages sont toujours autant agréables, avec un peu moins d’humour dans cet épisode. Le personnage de Gina était mis en avant sur la terre de ses ancêtres.

Vanishing Line 13
J’ai oublié de mentionner la pierre protectrice confiée à Sophie. Son pouvoir ne se manifeste qu’avec une forte volonté.

Et pourtant tout se fait progressivement. L’intrigue et le développement des personnages se font au fur et à mesure des épisodes. « On ne va pas prendre un épisode pour parler de tel personnage puis c’est bon on n’y retourne plus ». Non, Vanishing Line développe doucement son univers d’une manière que je trouve assez habile et réfléchie, laissant diverses zones d’ombres. Le public peut ainsi être déçu par ce manque d’évolution vraiment significatif et décrocher en cours, on est à plus de la moitié et l’intrigue n’est pas pleinement découverte. Mais il peut aussi être satisfait, ce qui est mon cas, par cet apport régulier, non pas indigeste comme certains animes, gardant le public désireux de découvrir toujours un peu plus l’univers.

La semaine prochaine, l’épisode semble être centré sur Luke. Quelle est donc sa voie ? Assistera-t-on à la naissance d’un nouveau Makai Kishi ? (Chose que je rabâche chaque semaine, ça doit être lourd au bout d’un moment).

 

Vanishing Line disponible chaque Vendredi à 18h53 sur Wakanim.

Vanishing Line 13 makai kishi
Quelqu’un sur le discord m’a rapporté que pour lui ce n’était pas l’armure de Knight. Je pensais la même chose. Est-ce que c’est un chevalier noir ou une armure avec des ombres qui rendent l’image un peu obscure. Je pencherai pour ça. Future armure de Luke ? Le nom du prochain épisode est Relic pour info…