Annoncé en fin de semaine dernière, Shokugeki no Sôma San no Sara s’étalera bien sur deux saisons (Automne 2017 + Printemps 2018), mais il faudra attendre Avril afin d’avoir le privilège de voir la suite. Finalement, l’épisode de la semaine constituait l’un des derniers épisodes de cette Partie I. Et autant le dire tout de suite, j’ai pris une claque monumentale.

 

Une mise au point nécessaire

C’est Alice qui était chargée de l’ouverture de ce début d’épisode. Confrontée au sombre Azami, il était temps qu’elle s’impose face à son oncle et qu’elle dévoile véritablement au grand public ce qu’elle pense de ce dernier. Alice affirme enfin son affection envers Erina lors de son altercation virulente avec Azami. C’est d’autant plus intéressant car maintenant tout le monde connait la vérité y compris Erina, présente dans le couloir. Ce genre de scènes sont toujours assez émouvantes et elles font plaisir à voir, moment où un protagoniste vient apporter son soutien à son rival ou à quelqu’un qu’il semble détester. Mais assister enfin à la résolution de cette relation si particulière fait grandement plaisir.

Shokugeki no Soma S3 11
Alice est à l’honneur dans ce début d’épisode

Par la suite Azami s’en va vexer, Alice avoue enfin directement à Erina ses sentiments dissimulés. Que dire si ce n’est que c’était un bon début.

 

Un Duel perdu d’avance

Or il faut avouer que j’ai ensuite été un peu déboussolé. Les cours reprennent, on apprend que les clubs sont démolis. Un prof a été licencié mais globalement l’ambiance était relativement détendue et légère. Eishi est chargé du cours, Sôma l’assiste, les élèves sont excités d’apprendre un cours de sa part. Sôma prend en quelque sorte plaisir à seconder le meilleur étudiant de l’école car une expérience unique comme celle-ci ne peut qu’être enrichissante. Il en va de même dans la classe d’Erina où l’ambiance est guillerette.

Shokugeki no Soma S3 11
Le futur chef et son second ?

Comme dit précédemment j’étais désorienté. L’arc qu’on nous présente est assez sombre, tendu avec des enjeux beaucoup plus importants que pour les saisons précédentes, et pourtant tout le monde semblait heureux. L’espace d’un instant j’ai eu peur que Food Wars se soit perdu en chemin, mais non. Juste une (…) une seule phrase a entraîné un revirement : la proposition de Eishi. Déjà on va être clair, il se peut que tout le monde l’ait vu venir, mais me concernant ce fut le plus grand choc psychologique de cette saison Automne, imprévisible et impactant. Car à partir de cet instant pendant que Erina et compagnie se déshabillaient (dommage d’avoir mis cette scène dans une partie aussi lourde en conséquences), c’était l’effervescence. Juste avec cette simple proposition, toute l’ampleur de la suite de l’épisode venait de se trahir.

Shokugeki no Soma S3 11
IMPOSSIBLE :'(

Pour arriver finalement à la provocation nonchalante mais décisive de Eishi. J’en ai eu les larmes aux yeux avec l’OST divine agrémentant la scène car on devinait très bien que Sôma ne refuserait jamais un duel de chef se proposant à lui. Cependant la hiérarchie dans Shokugeki a du sens, c’est l’une des forces de l’anime et je m’avance mais il est impossible que Soma remporte le défi.

 

L’Utopie d’Azami à l’échelle nationale

En outre, on apprend l’objectif réel de Azami : fermer tous les établissements qui servent de la vulgaire nourriture. Pour se faire, une purge et l’endoctrinement des chefs est nécessaire dès leur apprentissage, d’où le rôle de l’école. Tout devient cohérent, Azami a assez de pouvoir afin de réaliser son utopie. Le seul obstacle restant, quasiment tombé, est l’école. Je trouve que l’idée est géniale, dans la réalité cela serait impossible, mais dans l’univers de l’anime c’est d’une cohérence et ingéniosité irréprochables. Les conséquences ne touchent pas seulement l’Académie mais en plus chaque citoyen du Japon, il touche même au bien le plus précieux de Sôma : son restaurant familial.

Shokugeki no Soma S3 11
Plus de Mcdo, KFC et Burger King…

 

CONCLUSION

 

Je suis resté assez sommaire dans mes propos, sans trop rentrer dans les détails afin de véritablement souligner mon ressenti. Certes un anime se partage, se commente, est critiquable mais il doit principalement se vivre et je pense que cet épisode a touché quelque chose d’important et de sensible en nous.

Par conséquent on se retrouve au milieu d’une scène décisive complètement haletante sans rien pouvoir faire, si ce n’est qu’attendre l’épisode suivant. Le spectateur est complètement impuissant, désireux de connaitre la suite. Est-ce que Sôma va perdre ? Est-ce que le duel va être interrompu ? Est-ce que le résultat comptera ou non ?

Selon moi l’une des meilleures solutions serait que Sôma perde. Plus réaliste, plus dramatique, complètement déboussolant, le rôle du Héro interverti et impuissant, éventuellement un contrecoup pour Sôma, bref ce serait un choc dantesque et traumatisant pour le public mais réellement grandissant pour l’anime.

Shokugeki no Soma S3 11 vostfr
Food Wars S3 disponible en exclusivité sur CRUNCHYROLL