Un épisode en demi-teinte

Cet épisode se divise en deux parties bien distinct, la première partie où on voit Jeanne et Sieg discuter, et la seconde où Jack passe à l’attaque.

Sieg un personnage énervant ?

Une première partie où l’on voit donc Jeanne et Sieg qui doivent servir d’appât et donc attirer Jack dans leur piège.

Il y a une chose qui commence à se faire sentir c’est qu’on se répète beaucoup avec ce personnage de Sieg. On a toujours l’impression qu’il est perdu, même s’il dit le contraire sa personnalité le montre bien. Depuis la première fois qu’on le voit, il n’a pas beaucoup évolué quand-bien même l’histoire est focalisée sur lui.

Heureusement cette première partie passe beaucoup mieux avec le court moment où l’on se tourne du côté de Shirou.

Shirou un homme sage

Durant ce court passage on insiste à un dialogue entre Achille et Shirou.

On en apprend plus sur Shirou et ce pour quoi il veut remporter le Graal.

Autrefois il aurait été trahi et tuer, Achille ne comprend pas pourquoi il ne veut pas se venger. Shirou affirme que la haine qu’il avait, il l’a mise de côté et qu’il n’en voulait pas aux hommes.

Son histoire justifie donc bel et bien le fait que Shirou, malgré le fait qu’il soit un antagoniste reste un homme sage avec de bonnes intentions. Ce qui est positif, cela remettra en cause Jeanne et Sieg au moment venue.

L’attaque de Jack

Dans la seconde partie les personnages se retrouvent engloutis par le brouillard d’Assassin, Sieg séparé de Jeanne se voit attaquer par son master.

Master qui prendra la fuite après avoir été repousser par notre héros.

Jack quant à elle se confronte à Jeanne, elle ne peut rien faire et prend la fuite après avoir reçu une flèche de Shiron.

Les choses vont mal tournées pour notre meurtrière qui va assister à la mort de son Master, tuée par la Archer rouge.

Assassin va par la suite exploser et plonger toute la ville dans une illusion, visiblement son enfance.

Conclusion

Cet épisode 17 de Fate/Apocrypha était assez correct.

Malgré le passage avec Sieg et Jeanne assez répétitif, le dialogue entre Shirou et Achille ainsi que la seconde partie avec beaucoup d’action rendent l’épisode agréable à regarder.

Je suis un grand fan de manga et d'animation japonaise, particulièrement de la saga Fate.