Le fameux épisode à la plage (…) un incontournable de la japanimation, je pourrais presque en faire un article. Il est connu dans le milieu pour son « plot » des plus intéressants, son développement mettant en avant les « merveilleuses formes dissimulées dans chaque anime », pour son ambiance torride et j’en passe… Cet épisode est souvent incrusté dans un anime d’humour car les scénaristes sont tous très originaux ou bien il a pour objectif de soutenir la hype autour des personnages mais aussi quelques fois de promouvoir la vente de figurines. Des fois épisode filler, dans d’autres cas OAD/OAV, on peut le trouver également en épisode « normal » rattaché au scénario.

Vous l’aurez compris c’est un épisode qui énerve assez facilement juste par son appellation en raison du fan service et de son inutilité. A part quelques clichés et fanarts, les gens attendaient peu de choses de la part de cet épisode, ils étaient plus intéressés par l’Ending : bande de cochons. Et pourtant après visionnage, j’ai envie de dire, incontestablement selon moi, ce fut un des meilleurs épisodes à la plage à ma connaissance et de ce fait un bon épisode.

 

Un nouvel épisode de « DARLING in the FRANXX » sort tous les samedis soir à 18h00, sur la plateforme de streaming légale Crunchyroll.

Darling in the franxx 06 vostfr
Pour ceux qui n’auraient pas fait le rapprochement le titre de la Review renvoie au titre de la chanson « Sea, Sex and Sun » de Gainsbourg et de Jane Birkin. Un hit dont les paroles ont été faites en quelques minutes pour prouver que n’importe qui peut faire un tube disco. Je t’invite à aller écouter cette chanson qui est unique (Le lien). Les paroles sont 👌 : « Sea, sex and sun – Le soleil au zénith – Me surexcitent – Tes p’tits seins de Bakélite – Qui s’agitent – Sea, sex and sun – Toi petite – C’est sûr tu es un hit »

 

Un épisode plage correctement introduit

Cet épisode avait été préparé à l’avance avec l’épisode 01 où Zero Two souhaitait se baigner dans la mer. La justification du congé exceptionnel après une rude bataille ne semblait pas incohérente. Puis sauf erreur de ma part lorsqu’on apercevait brièvement les tableaux de bord avec l’objectif du Kissing dans les épisodes passés comme le 02, on remarquait que les deux plantations étaient très proches d’une nette séparation terrestre qui induisait probablement la limite terre/mer.

Darling in the franxx 06 Kokoro Miku
A partir de cette semaine je mettrai moins de gifs dans mes articles car j’aurai moins de temps pour les faire… Le 2 pièces = j’aime

Par conséquent j’ai envie de dire que cet épisode ne sortait pas de nulle part, sans lien avec les précédents épisodes. C’était prévisible. Je fais assez peu de comparaisons dans mes Reviews car je n’ai pas envie de me perdre dans ce genre de propos, mais je trouve intéressant à titre d’indication de citer l’épisode 12 à la plage de Gurren Lagann qui en soi est assez similaire dans sa manière de procéder. Le cadre de la plage est bien amené vu que les protagonistes doivent traverser la mer pour se rendre dans la base ennemie. La halte est aussi justifiée car il faut le temps de revêtir l’équipement amphibie. Idem la « séquence plage » ne dure que quelques minutes.

Darling in the franxx 06 Goro, Futoshi, Zorome
Ce trio de bonshommes (oui on dit bonshommes pour le nom et bonhommes pour l’adjectif même si « bonshommes » c’est moche).

De plus, le professeur FranXX justifie ce séjour comme bénéfique pour l’intégration de Zero Two. Je reviendrai vite fait plus tard sur ce point.

Darling in the franxx 06 Futoshi Zorome
« La plage c’est le top ». D’ailleurs j’ai toujours pas vu de commentaires féministes sur ma TL suite à cet épisode, bon je ne vais pas m’en plaindre…

 

Le cadre de la plage : un environnement pertinent

J’ai eu une remarque très intéressante sur le Discord me disant « tous les développements des personnages dans cet épisode aurait pu passer dans un autre épisode, et cette séquence à la plage aurait pu faire l’objet d’un OAD/OAV ». Après une courte réflexion je me suis dit qu’en réalité non. La plage est l’environnement le plus adapté pour accompagner les propos et le développement des personnages, en tout cas de ce qui est raconté dans cet épisode.

Cet épisode dans sa première partie met en exergue à la fois l’insouciance/l’innocence des adolescents et ce plaisir de porter son regard sur les délicieuses formes du genre opposé. J’ai envie de dire, il est plus facile et logique d’avoir une telle discussion  et un tel regard quand les personnages sont dans des tenues plutôt légères. Donc en bref : la plage, bains, piscine, étang etc sont les lieux les plus à même pour permettre ce genre de scènes.

Toutefois, je ferai un petit reproche à l’anime d’être tombé dans le travers de la japanimation sous un regard masculin et de n’avoir pas introduit une conversation de quelques secondes entre Miku/Kokoro pour parler elles-aussi des garçons. Les 2 sont très complices. Dommage d’avoir raté cette occasion.

Darling in the franxx 06 Zero Two Hiro
Le bisou, le bisou !!! :3  J’ai eu un petit problème sur cette séquence entre Hiro et Zero Two avec les jeux d’ombres qui sont très jolis mais parfois j’ai eu l’impression qu’ils étaient beaucoup trop utilisés et ce 3 ou 4 fois alors que ce n’était pas cohérent ou réaliste avec leur position, le soleil au zénith, l’effet des nuages, les scènes précédentes etc même si l’effet donné était intéressant. Bref je suis peut-être parti un peu loin, ce n’est qu’un anime xD

 

Un épisode rafraîchissant

Certes, il y a eu des moments avec un ton plus sérieux, ou bien mystérieux voire oppressants mais la grande majorité de cet épisode était très agréable et relaxant à regarder. L’humour des personnages, les répliques des personnages, leur première approche de ce qu’est un baiser et aimer l’autre, accompagnés de multiples backgrounds qui pour certains étaient très colorés, bien détaillés apportaient de la gaieté à l’anime. On s’attache toujours plus aux personnages au fur et à mesure de l’anime. De tels moments sont assez rares, l’épisode était dépaysant et rappelait un peu cette ambiance très conviviale lorsque les adolescents déjeunent.

Darling in the franxx 06

 

Les autres séquences en images

 

« Je place la plantation n°13 sous étroite surveillance. Code 016 a pour mission d’escorter la fille jusqu’à Grand Crevasse ». Est-ce le signe d’une offensive humaine contre les hurleurs ? J’allais utiliser le terme contre-attaque mais ce sont sûrement les hurleurs qui se défendent et contre-attaque.

Darling in the franxx 06 professeur FranXX
« Elle ira jusqu’à dévorer tes émotions ». Alors là je n’ai pas compris, est-ce simplement métaphorique ou bien est-ce vrai ? Car comment peut-il savoir une telle chose vu que personne n’a survécu plus de 3 fois…

darling in the franxx 07
Ce sourire d’hypocrite. Puis c’est quoi cette logique de ne pas te présenter vu que vous allez vous recroiser, non dans ma logique c’est l’inverse. Je me présente car on va se revoir. C’est un tordu ce mec…

darling in the franxx 07
Leurs conversations électriques sont savoureuses.

 

Exploration des parasites et insouciance

Cette exploration m’a beaucoup rappelé The Last of Us (1 référence parmi d’autres) avec ces nombreux backgrounds verdoyants et son milieu abandonné où la nature reprend le dessus. Alors je n’ai pas spécialement grand-chose à dire sur cette partie. L’espace d’un instant, j’ai un peu peur que Ichigo avoue à Zero Two qu’elle avait embrassé Hiro car cette séquence aurait probablement abouti en une compote de fraises.

Sinon, blague à part, Kokoro a ramassé un livre d’enfant expliquant l’accouchement. Cet élément couplé à d’autres permettra dans un futur proche aux parasites de sortir de leur innocence. C’est assez marrant que parmi tous les personnages, ce soit Kokoro, la plus pure qui ramasse ce livre.

« La semaine prochaine, on verra comment on fait des bébés ». J’espère quand même qu’elle n’a pas reposer le livre même si a priori elle ne l’avait pas de manière évidente sur elle après.

Je ne sais pas vous mais j’ai vraiment l’impression que quelque chose va se développer ou se créer entre Kokoro et Mitsuru. J’espère qu’ils vont devenir assez proches. C’est une relation amicale/humaine que j’aimerai bien découvrir car je pense qu’elle apporterait quelque chose à l’anime même si elle ferait peut-être de la concurrence à Futoshi qui serait un peu jaloux. Découvrir Mitsuru au travers du prisme de Kokoro, très philanthrope, serait intéressant car cela aboutirait à des interactions, discussions différentes de celles avec sa partenaire qui vu leur conversation sous le parasol n’a pas une telle attention à son égard.

L’admiration de Zorome (et des parasites) pour les adultes, le forage, l’énergie, les hurleurs (…) ce sont déjà des questions et thèmes que j’avais abordés dès les 2 premières Review et dans la conclusion de mon analyse sur l’Opening (un peu périmée mais toujours pertinente sur quelques points).

darling in the franxx 07

 

Intégrer Zero Two

L’objectif énoncé, je ne sais pas si c’est vrai ou pas, était quand même de mieux intégrer Zero Two à la bande. Alors oui Hiro maintenant est pleinement intégré au groupe, les parasites sont heureux de compter Zero Two et Hiro dans leur rang vu que le binôme les a sauvés un bon nombre de fois, mais tout de même Zero Two fait pas mal bande à part. Elle les regarde au loin avec intérêt. Il y a clairement quelque chose à développer sur ce point précis entre Zero Two et les Parasites.

darling in the franxx 07 Zero Two
On dirait presque de l’envie.

 

Conclusion

Quoi ? A oui c’est vrai j’ai oublié de mentionner le drama Ichigo… Faut dire qu’elle commence un peu à me les casser, alors oui elle est très mignonne lorsque marche dans les pas de Hiro, le baiser pour elle était important (…) bref je passe.

darling in the franxx 07

 

En conclusion, un cadre approprié bien amené pour développer les personnages avec de délicieux backgrounds qui arrivent à voler la vedette à l’animation. Il ne faut clairement pas rabaisser cet épisode très soigné en le jugeant au premier abord, il mérite tout à fait sa place au sein de l’anime. Certes on retrouvait quelques constantes des épisodes à la plage mais avec beaucoup moins de « japoniaiseries », constantes intégrées de manière beaucoup plus subtile et moins lourde. En plus aborder des sujets tels que la découverte du baiser pour des adolescents à qui on cache beaucoup de choses, apparaît tout de suite beaucoup moins énervant et plus acceptable.

En outre se focaliser uniquement sur le cadre signifierait oublier toute l’exploration de la ville et les diverses conversations intéressantes avec un ton plus sérieuses parsemées un peu partout dans l’épisode. Peut-on dire que cet épisode nous réconcilie avec le cliché de la plage ? A vous de voir, moi mon avis sur le sujet est déjà fait.

 

Il se peut que les Review de DARLING in the FRANXX dans les prochaines semaines arrivent en retard car j’aurai pas mal de travail.

D’ailleurs c’est la raison pour laquelle je stop les Review Vanishing Line, même si le format me plaisait vraiment pour cet anime, en plus l’anime entrait enfin dans le vif du sujet (dégoûté). Faute de temps, je ferai simplement la critique finale. Concernant Violet, j’arrête pour 3 raisons : manque de temps + ce n’est pas mon projet initial + peu de personnes sont intéressées par cette Review. Bon pour Violet, même si le format épisodique était adapté à la Review, ce n’est pas trop une surprise j’avais prévenu lors de la Review 05 même si là aussi le dernier épisode a accéléré les choses. Voilà, les choses sont dites, je vous quitte sur ce fanart.

Trop mimi <3 (Twitter du propriétaire de l’oeuvre)